Notre sélection Rentrée littéraire Episode #5

Episode 5

Dans notre 5ème épisode de la Rentrée littéraire : l’épopée de deux jeunes frères vers une vie nouvelle en Californie prend un tournant imprévisible après le vol de leurs économies, un auteur tente de faire la lumière sur un fait divers choquant en reconstituant la vie de sa protagoniste au travers d’archives et d’une enquête généalogique, un romancier isolé dans une ferme au coeur de l’hiver pour y trouver un second souffle et l’inspiration est témoin d’événement étranges, un couple à la dérive tentant de se réconcilier au cours d’un voyage en Sicile heurte un objet non identifié sur la route qui les mènera vers d’inquiétantes aventures.

Amor Towles  de Lincoln Highway

Fayard, 634 pages, 25€

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Nathalie Cunnington Juin 1954. Emmett Watson, dix-huit ans, rentre chez lui, dans le Nebraska, après avoir passé quinze mois dans un centre de détention pour mineurs. Il y retrouve Billy, son frère de huit ans. Leur père vient de mourir, leur mère les a abandonnés des années auparavant, et la banque s’apprête à saisir la ferme familiale. Les deux frères doivent partir, mais où aller ? Leur choix se porte sur la Californie : Billy espère y rejoindre leur mère après avoir découvert les cartes postales que celle-ci leur a envoyées tout au long de la Lincoln Highway, route mythique traversant tout le pays qu’elle a empruntée des années plus tôt pour fuir à l’autre bout des Etats-Unis. Leur plan est chamboulé lorsque deux codétenus d’Emmett en cavale, le roublard Duchess et son acolyte Woolly, qui semble toujours tombé de la lune, décident de se joindre à eux. A peine le voyage entamé, Duchess et Woolly décampent dans la voiture d’Emmett, emportant le pécule laissé par son père et leurs rêves de vie nouvelle. Les deux frères se lancent alors à leur poursuite. Tissant avec brio les grands motifs de l’Americana, Amor Towles livre un roman choral aux personnages hauts en couleur et au rythme haletant, une véritable épopée dans la tradition du road novel. Tout au long de l’imprévisible Lincoln Highway, Towles déploie son immense talent de conteur et d’écrivain virtuose pour embarquer le lecteur dans un voyage tourbillonnant.

Le coeur ne cède pas  de Grégoire Bouillier

Flammarion, 876 pages, 26€

Août 1985. A Paris, une femme s’est laissée mourir de faim chez elle pendant quarante-cinq jours en tenant le journal de son agonie. Son cadavre n’a été découvert que dix mois plus tard. A l’époque, Grégoire Bouillier entend ce fait divers à la radio. Et plus jamais ne l’oublie. Or, en 2018, le hasard le met sur la piste de cette femme. Qui était-elle ? Pourquoi avoir écrit son agonie ? Comment un être humain peut-il s’infliger – ou infliger au monde – une telle punition ? Se transformant en détective privé assisté de la fidèle (et joyeuse) Penny, l’auteur se lance alors dans une folle enquête pour reconstituer la vie de cette femme qui fut mannequin dans les années 50 : à partir des archives et de sa généalogie, de son enfance dans le Paris des années 20 à son mariage pendant l’Occupation… Un grand voyage dans le temps et l’espace. Sont même convoqués le cinéma et les sciences occultes, afin d’élucider ce fait divers. “Elucider voulant dire non pas faire toute la lumière sur le drame mais clarifier les termes mêmes de sa noirceur”.

L’homme peuplé, de Franck Bouysse

Albin Michel, 320 pages, 21,90€

Harry, romancier à la recherche d’un nouveau souffle, achète sur un coup de tête une ferme a l’écart d’un village perdu. C’est l’hiver. La neige et le silence recouvrent tout. Les conditions semblent idéales pour se remettre au travail. Mais Harry se sent vite épié, en proie à un malaise grandissant devant les événements étranges qui se produisent. Serait-ce lie a son énigmatique voisin, Caleb, guérisseur et sourcier ? Quel secret cache les habitants du village ? Quelle blessure porte la discrète Sofia qui tient l’épicerie ? Quel terrible poids fait peser la mère de Caleb sur son fils ? Entre sourcier et sorcier, il n’y a qu’une infime différence. Au fil d’un récit ou se mêlent passé et présent, réalité apparente et paysages intérieurs, Franck Bouysse trame une stupéfiante histoire des fantômes qui nourrissent l’écriture et la création.

Taormine  de Yves Ravey

Les Editions de minuit, 144 pages, 16€

Un couple au bord de la séparation s’offre un séjour en Sicile pour se réconcilier. A quelques kilomètres de l’aéroport, sur un chemin de terre, leur voiture de location percute un objet non identifié. Le lendemain, ils décident de chercher un garage à Taormine pour réparer discrètement les dégâts. Une très mauvaise idée.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.